Savoir se positionner et communiquer!

enfantadulteplage

Parfois les relations entre 2 personnes deviennent très difficiles.
La communication semble rompue.
Que ce soit par une façon différente de communiquer, une lassitude qui a entrainée une non envie de communiquer.
N’oubliez pas qu’il a toujours communication.
Il n’y a jamais absence de communication.
Il peut ne pas avoir de mots, la communication est toujours présente, le non verbal continue de faire sa part de communication.
Marche ta parole nous indique exactement cela, l’absence de réaction, une mimique, un geste, est aussi éloquent qu’une parole.
Les mots permettent d’échanger, de dissiper des confusions dès lors qu’on prend le temps d’écouter l’autre, de répondre au questionnement de l’autre vis à vis de ce qui a été dit et ce que cela peut enclencher chez l’autre.

L’autre a t’il bien compris ce que nous avons voulu dire?

– Oui, alors la réaction est adéquate à la personnalité de l’autre et donc est parfaite. Il est donc temps d’exposer avec compréhension les points de vue de chacun. Parfois, il y a accord parfait, parfois cela se rejoint avec plus ou ou moins de  divergences, parfois cela est à l’opposé, parfois cela est parallèle.  A chacun de se positionner et d’en prendre acte.
Il est important de se connaitre, se reconnaitre afin de pouvoir se positionner clairement et se respecter dans qui nous sommes.

-Non : Expliquer pourquoi nous avons dit cela, dans quel but, en expliquant notre référentiel (notre expérience personnelle dû à des faits, à notre émotionnel) permet à l’autre de comprendre et de se positionner par rapport à cela. Une fois qu’il y a une bonne compréhension alors nous pouvons et devons nous positionner.
Pourquoi est-ce important? 
Si l’on ne se positionne pas, on ne se respecte pas et par conséquent l’autre ne peut nous respecter dans qui l’on est.
On ne pourra alors rejeter cela à l’autre, dire que l’on a tout fait/dit etc..

Dans les différents chemins que nous expérimentons tous dans nos vies, il y a ceux qui :


Restent en parallèle plus ou moins proches

Sont en parallèle puis un jour se croisent un temps court, puis se séparent pour d’autres directions.

Se croisent puis s’alignent puis se séparent. 

Se croisent, puis s’alignent, puis se positionnent en parallèle sans vraiment se séparer.

Se croisent, puis s’alignent, puis se positionnent en parallèle, puis séparent.
Se croisent, puis s’alignent, puis se positionnent en parallèle, puis se recroisent et s’alignent à nouveau.

Dans tous les cas cela demande un alignement avec soi-même,
une vision honnête de la relation et des enjeux, accepter son évolution et celle de l’autre.

Acceptez que quelqu’un peut évoluer d’une manière différente de vous.
Donner également la chance à l’autre d’évoluer, en ne le retenant pas dans vos schémas de pensées de non évolution.
Peut-être que cette personne n’a pas évolué, ou pas assez vite ou pas comme vous le vouliez.

Si cela ne vous convient pas, que cela vous retient, ne vous apporte pas quelque chose de bon pour vous alors vous êtes en droit de ne pas donner suite (que cette relation soit amoureuse, amicale, familiale).
Ne reprochez pas à l’autre votre non positionnement.

Chacun a son chemin, sa voie.

Peut-être que vos chemins se recroiseront,
peut-être pas.
Gardez en mémoire ce que vous vous êtes apportés,
et continuer à grandir sur votre chemin qui est vôtre sans jugement.

 



Share this post
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Retour haut de page