Ode à Yeshua et dialogues avec Yeshua

Dans ces yeux je pouvais y voir les mondes. 
Dans ces yeux je pouvais y voir le feu de son âme.
Dans ces yeux je pouvais y voir la puissance de l’amour.
Dans ces yeux je pouvais y voir comme dans la pureté d’un cristal.
A travers ses yeux et ses mains je pouvais voir, contempler, observer, intégrer, la puissance de la compassion, de l’amour et l’oeuvre du Divin.
Dans ces yeux j’y voyais l’Esprit
Dans ces yeux j’y voyais le mariage de Père et de Mère
Dans ces yeux j’y voyais la danse cosmique entre Père et Mère.
Dans ces yeux je n’y voyais que pur beauté, l’alchimie de la Vie, de chaque Être, de tout ce monde, de tous ses et ces mondes.
Bien sûr parfois l’homme pouvais être attristé. Chaque maître incarné se doit pour lui même de ne pas se dissocier de sa propre humanité, c’est ce que tu prônais parce que pour toi alors le maître ne pourrait intégralement comprendre ce que peut vivre dans sa chair, dans ses profondeurs l’Être Humain Divin.

Dans ces yeux il y avait tellement d’amour inconditionnel, de compassion et de compréhension du Tout. 

Il savait ré-inisialiser les êtres à leur véritable nature, leur propre joyau, leur propre « Âmiltude »

Révellant et réveillant en eux la puissance lumineuse de leur âme, de leurs dons. 

Attentif à chaque Être dont l’aspiration était d’ouvrir leurs coeurs, il oeuvrait de par sa présence en conscience partout où il passait, où il se posait. 

Par un mot en connexion avec l’âme à qui ce mot était destiné, il ouvrait l’espace qui appelait à recevoir l’amour peu importe la source du pourquoi, l’amour étant la source même du Tout, il ouvrait le(s) espace(s) pour que les êtres prêts, qui aspiraient à cette ouverture du coeur, puissent recevoir et se donner cet amour et se laisser traverser, transcender par lui. 

Ô Yeshua, ton amour était si puissant que peu ont compris qu’ils étaient comme toi, un Être Humain Divin. Ils ont eux même érigés des barrières ce qui ne leur a pas permis de comprendre cela.  Etait-ce trop? Etait-ce inateignable? Je ne sais toujours pas à ce jour…

Tant de messager, de maître sont venus enseigner, beaucoup se sont laissé happer et dévié de leur but initial. Et pourtant, je n’ai pas l’impression que pour la plupart des êtres, nous soyons proches de comprendre, d’intégrer et d’incarner ce que tu nous as transmis avec tant d’amour, de patience et d’alignement. 

Quand serons-nous assez forts en nous même pour évoluer, grandir, incarner pleinement qui nous sommes? 

Quand incarnerons nous l’amour, la compassion avec la force du discernement, la force de dire non à toute atteinte à la Vie? 

Jusqu’où l’auto destruction et l’asservissement iront?
Ô Yeshua, je me demande, me questionne sur tant de choses..

Comment sortir de ces matrices qui nous emprisonnent et à qui nous donnons notre pouvoir, et qui nous empêche d’être des Êtres libres et Souverain, vivant en pleine conscience selon les lois divines? 

« Ce sont les peurs : peurs de l’inconnu (en tant que personne ou situation), peur de l’échec, peur de devoir retourner sur des traces du passé et être à nouveau pris dans des schémas d’emprisonnement différents… Actuellement, vous êtes en quête de liberté alors même que vous êtes dans un système de dualité fort à l’intérieur et à l’extérieur de vous, qui oppose selon vous la liberté avec votre propre réussite du Tout. Là encore se cache une peur, peur de ne pas réussir ce pour quoi vous seriez venus… Il ya encore beaucoup pour vous à explorer pour que vous compreniez qu’à travers/au travers des cadres actuels, vous pouvez y trouver une certaine liberté. Il vous appartient de vous la donner, à vous de découvrir les différentes formes de liberté qui existent et faire alors exploser pour vous même les cadres qui ne vous conviennent pas et qui vont à l’encontre de la Vie, et ce, sans attendre que les autres le fassent pour vous ou pour eux-mêmes.. Et là est un grand défi pour vous tous actuellement sans exception. 

« Re-Vol-te » = Re Vol toi. Reprenez votre envol vers votre propre Soi : votre diamant intérieur.
Chaque Être est unique, a ses propres besoins et dons. Ces mêmes dons qu’en offrant à l’Uni-Vers remplira/baumera les espaces de ceux qui auront besoin de ce que vous serez à même de leur donner. Et ainsi d’une main tendue et offerte à une autre, la fraternité pourra reprendre sa pleine place dans les coeurs de chacun. 

A chacun de dé-couvrir ces besoins et ces dons, afin de se rétablir puis ré-établir pleinement en conscience et d’effectuer les changements/alignements nécessaires au fur et à mesure de son propre chemin. 

Des maîtres incarnés sont partis vous, ils se ré-éveillent et certains sont plus prêts que d’autres à oeuvrer, certains oeuvrent déjà, et pour tous nous (maîtres de shamballa et pas que) les aidons en ce sens. Ils ne sont pas tous prêts à oeuvrer pleinement car ils ont traversés (et traverse pour certains encore) beaucoup d’épreuves ce qui leur permet justement d’être des êtres de compassion. 

Ils sont automatiquement « placés » sur le chemin de ceux qu’ils peuvent aider, à chaque être alors de faire le pas vers ces Maîtres.
Ils ne se feront pas forcément appeler maître et ne le revendiquerons pas forcément car ils reconnaissent qu’ils sont eux aussi en chemin, ceci pour éviter justement que certains êtres érigent des barrières, alors même que nous sommes tous frères et soeurs, ici sur Terre comme ailleurs, vous êtes tous des maîtres en devenir et vous êtes/serez capables de bien plus que ce que j’ai pu montrer à une certaine époque. 

Merci pour cet échange qui pour une fois passe par l’écrit, merci pour la fidélité et fraternité de nos échanges depuis toujours, cher soeur de lumière »

 

Share this post
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Retour haut de page