Mars 2022 : les énergies du moment

Quel mois de mars! Pfiou, ça brasse pas mal! 
Faut bien rester ancré pour ne pas être chaviré par tout ce qui se passe partout et forcément en nous! 

 Je vous partage à nouveau ce que j’avais écrit en mars 2021, car nous y sommes à nouveau pour aller encore plus loin. Appliquer peut être encore plus, intégrer et incarner pleinement les conseils qui nous ont été donné à de nombreuses reprises! 
Alors le voici : 

“Les énergies du moments continuent à nous pousser dans nos retranchements.
Elles nous poussent dans les libérations émotionnelles,
à ne plus se cacher derrière des scènes extérieures.
Un retour à soi, un temps nécessaire,
et une vulnérabilité qui est proposé d’aller explorer.
Alors oui ce n’est pas tellement confortable soyons honnête!
Pour certains se sont des raz de marée,
pour des choses qui nous semblent insignifiantes.
Surtout laissez-vous traverser, sans vous laisser envahir [😉]
C’est à dire, me direz-vous?
Voici ci-après quelques clefs
Se laisser traverser :
– Laisser traverser en vous les larmes,
– Respectez vos besoins de bouger peut-être ou de rester lové dans votre canapé.
Le tout pourra d’ailleurs se présenter à vous de manière différente au cours d’une journée ou des jours.
– Laissez couler les larmes, laisser venir toutes les pensées sans jugement.
– Acceptez ce qui se passe, comme un sas de décompression.
-Respectez tout ce qui vient même si de prime abord cela peut être des pensées qui ne sont pas très “glorieuses” elles ont leur raisons d’être,
elles ont besoin d’être entendu, écouter pour être libérer.
Lorsqu’on laisse le processus oeuvrer alors on décharge le mental et l’émotionnel.
Il est important donc de se laisser traverser et de ne pas retenir ou nier en partant sur d’autres sphères par exemple ou de se projeter sur d’autres choses, ou remettre à plus tard, ou dire et penser que c’est stupide ou que cela ne vous appartient pas…
C’est un cadeau ce processus, oui ce n’est pas confortable, et ce pour personne.
Plus vous accepterez et laisserez faire ce processus nécessaire,
plus il sera puissant et libérateur.
Ne pas se laisser envahir :
Garder cependant en tête et en vos coeurs que :
– vous êtes lumière
– vous êtes en plein processus de nettoyage
– que vous n’avez pas besoin de tout comprendre et tout analyser
– il suffit de faire confiance et être conscient que c’est un processus de nettoyage,
de retour à soi nécessaire.
C’est donc avoir la hauteur pour comprendre qu’il y a un processus en route, que ce n’est qu’un processus de nettoyage et ne pas s’identifier à ce nettoyage.
Lorsqu’on nettoie on permet à notre lumière
d’être plus libre de circulation dans nos corps.”

Share this post
Retour haut de page