Février 2021- Partage énergies- qu’est ce qui se joue

Bonjour à tous, 

J’espère que vous allez bien.

 Vous pouvez retrouver ce texte en audio (avec quelques apartés) sur les réseaux sociaux. (Lien youtube)

Encore une année challengeante pour beaucoup.

Les énergies qu’elles soient terrestres (de tous les règnes : animal, végétal, minéral, humain, et autres peuples de la Terre et Mère Terre)  cosmiques, galactiques. 

Tout est en train de bouger, alors évidemment ça pousse, ça pousse et dans tous les sens car cela pousse à passer des portes en soi. Et nous avons tous des défis de taille à relever, car ils nous faut pour certains, se relever, se tenir debout, se tenir droit, continuer a affirmer sa posture sans rigidité, faire grandir notre être en continuant notre alignement. 

Année challengeante pour toutes et tous ceux qui acceptent d’ouvrir leurs yeux, leurs coeurs, leurs conciences. 

Elle l’est moins pour celles et ceux qui restent dans l’illusion par choix, qui ne veulent pas voir, pas comprendre, pas évoluer et rester dans le confort de victime de tout, en gardant leurs peurs, avec comme mécanisme de défense, carapaces de toutes sortes, excuses de toutes sortes, en gardant précieusement bons nombres de croyances qui les renforcent dans leur case de victime. 

D’ailleurs cette période est totalement propice à le voir : 

Accepter de ne plus respirer, ne plus se toucher, ne plus laisser l’autre s’approcher, se cacher…
Jusqu’où je me restreins dans toutes les sphères de la vie : familiale, amicale, « professionnelle », personnelle

Jusqu’où  je me contrains à ne plus vivre librement pour « sauver » (ah oui oui oui là encore vive l’égo en le brossant dans le sens du poil… en lui faisant croire que grâce à lui on va sauver des vies, se positionner en sauveur, tantôt sauveur, tantôt victime) hypothétiquement des personnes qui auraient la possibilité d’être malade… Oui j’ai bien dit possibilité, car nous avons la possibilité encore de nous cacher derrière des maladies, sans les écouter, sans comprendre pourquoi, et avaler des doses de chimie pour stopper les symptômes, jusqu’à évidemment une autre maladie arrive elle aussi, et qui comme de par hasard est liée à la première… avec donc la croyance que c’est comme ça, et qu’il n’y a rien d’autre comme réponse que la chimie de laboratoire qui ne guérissent pas mais qui permettent de gérer les douleurs et inconforts en attendant… (un sujet à aborder une autre fois ^^)

Alors oui cela divise encore plus les amis, collègues, familles, les êtres humains.

Quelle posture je prends à chaque situation et pourquoi? Qu’est ce que cela cherche à me faire comprendre?

Pourquoi cela divise alors que nous avons besoin d’union? 

Et bien parce que cela vient chercher les valeurs profondes de chacun. 

Et qu’il est temps de ne plus accepter d’union qui nous dessert en tant qu’être, qui nous amoindri, qui ne nous respecte pas. Suis-je esclave ou souverain? Suis-je dépendant ou un être souverain qui sait chercher/ accueillir, accepter l’aide vraie d’une âme qui me la propose? 

Cela vient chercher nos profondeurs, et tous ceux qui ont travaillé et qui jusqu’à présent jouaient les funambules, équilibristes, contournaient, acceptaient encore que l’autre ne soit pas encore rendu à ce stade et se mettaient à la dimension de l’autre au point de se réduire eux même…

Ils ne peuvent tout simplement plus le faire, car ils ont compris que cela ne sers ni la personne « autre » ni eux même, ni l’humanité. 

Alors oui ils pourront être en compassion, et compréhension mais ils refuseront de continuer ce jeu. 

Et donc oui cela peut provoquer des fractures, puisque cela touche les valeurs fondamentales. 

Si je fais un simple parallèle : 

Est ce que l’adulte s’arrête de marcher et avance à 4 pattes ou rampe parce que l’enfant n’est pas prêt? 

L’adulte fera en sorte de rendre sécure l’espace pour que l’enfant franchisse ses propres étapes, car c’est lui qui apprend à marcher, parfois l’adulte lui donnera une ou deux mains, il est alors un support, c’est l’enfant par son désir et en respect de qui il est, qui trouvera par lui même comment marcher. 

L’enfant fera alors ses propres pas et marchera par lui même! 

Par son propre désir de liberté. 

Pendant que l’enfant est dans cet apprentissage, l’adulte lui continue à marcher, à courir, il ne va pas se déplacer à 4 pattes à nouveau pendant que son enfant apprend, et l’enfant ne lui demandera pas cela! 

L’enfant observera l’adulte et expérimentera pour lui même, comprendra les mécanismes et se donnera sa propre liberté de mouvement de vie. 

Là, dans cet exemple l’enfant aura le désir de marcher, alors qu’actuellement il y a des êtres en refus d’évolution. Lorsque je dis refus d’évolution, je sais que cela peut paraitre fort, mais c’est le cas. 

Pour beaucoup ils ne sont pas prêts, pour certains ils ont déjà évolués, ce sont déjà mis en chemin et on besoin d’une pause. 

Pour d’autres ils sont en postures de refus pour différentes raisons.  

Et il y a tout ceux qui continue leur évolution, qui avec courage maintiennent le cap, savent que personnellement ils ont encore beaucoup de chemin à faire. 

Alors forcément il y a fracture, entre ceux qui se donnent les moyens d’avancer, d’évoluer pour eux même et pour l’humanité et la Terre et ceux qui ne le souhaitent pas, qui par peur ou confort souhaitent garder les choses ou encore souhaitent un monde meilleur sans eux même apporter leur part. 

L’être qui ne participera pas à créer cette nouvelle humanité, ne pourra en faire partie. 

C’est aussi simple que cela. A l’image d’un jeu de société, soit on y joue, on participe, soit pas et on joue à un autre jeu. 

Nous avons tous des portes à franchir, en fonction de qui nous sommes, cela se présente à nous plus ou moins régulièrement en fonction de l’exigence que nous avons pour nous même et des défis que nous sous sommes lancés et que nous nous lançons. (autre sujet à traiter ^^)

Ces êtres en refus auront eux aussi des portes à franchir, leur Être choisira quelles portes ils franchiront et « quand », cependant le « quand » est avec des guillemets car toutes les énergies poussent maintenant à l’évolution, les temps s’accélèrent, car il est grand temps que l’humanité retrouve sa vraie Humanité avec un grand H. En incarnation pleine et consciente, en union sacrée de l’être humain et l’être divin.

L’être humain a déjà expérimenter la pire cruauté, mais une vie en conscience, cela s’est déjà passé. 

Nous avons déjà énormément expérimenté au fil des civilisations, que ce soit notre rapport au féminin, au masculin, à la nature sous toutes ses formes, à la Terre etc.. 

C’est le temps maintenant de co-créer une nouvelle civilisation. 

J’ai foi en une nouvelle humanité, une nouvelle civilisation où son coeur sera l’ÊTRE. 

Si vous lisez ce texte c’est que vous êtes en chemin alors je vous remercie pour votre participation à cette nouvelle humanité. 

 

Share this post
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Retour haut de page